Statistiques

Ce volume enregistré  au cours du mois de mai 2019 est sensiblement pareil à celui du mois de mai 2018 (1.030.931T). Notons que cette performance s’explique par l’importance du trafic relatif au cargo divers notamment le riz et les engrais et par la poursuite de la campagne cotonnière.

Par ailleurs, 98 escales commerciales ont été enregistrées en ce mois de mai. Pour la période allant de Janvier à mai 2019, on note une augmentation du nombre d’escales quand on considère la même période de l’année 2018 (467 escales contre 435 soit une augmentation de 7%). Cet accroissement est uniquement imputable aux navires conventionnels. La hausse des escales des vraquiers (cargo divers) est remarquable : 60 escales sur la période cumulée janvier-mai 2018 contre 113 escales pendant la même période en 2019.

Au cours du mois de mai et sur deux mois consécutifs, on a enregistré un tonnage de +300.000T, ce qui est inédit au port de Cotonou. Sur la période cumulée janvier - mai 2018, ce segment a noté un tonnage d’environ 870.000T, tandis que pendant la période janvier - mai 2019, on est à 1.187.861T soit une augmentation de 36%.

De façon générale et tous segments confondus, on a clôturé les cinq premiers mois de l’année avec un tonnage de 4.655.854T, ce qui nous met à 40% du budget total de 2019.