La gestion et l’exploitation du domaine portuaire

les pays de l’hinterland (Niger Burkina-Faso, Mali et le Tchad) bénéficient chacun d’un domaine dans l’enceinte du Port de Cotonou. Le domaine portuaire n’étant pas extensible à l’infini, il existe une organisation interne pour assurer le désengorgement et la fluidité à l’intérieur du Port d’où l’externalisation des opérations d’empotage et de dépotage sur les ports secs de Zongo et d’Allada, toujours pour vous permettre de gagner du temps.

Ce potentiel fort appréciable sera bientôt démultiplié. A ce titre, le Port de Cotonou vient d’amorcer la phase active de sa modernisation complète en vue de son repositionnement stratégique sur le marché régional. Divers chantiers sont en passe d’être ouverts à cet effet. Ainsi, d’ici peu, que vous soyez en rade, à quai ou en situation d’opérer des formalités, votre temps d’attente sera considérablement amoindrit, grâce à l’avènement de nouveaux équipements de pointe, de la construction de nouvelles infrastructures et la digitalisation des opérations et procédures pour leur dématérialisation.

Prenez donc date avec nous pour voir se lever sur la plateforme de Cotonou, votre destination préférée, une aube nouvelle bienfaisante pour tous, toujours dans le souci de vous satisfaire au mieux.