Les opérateurs nigériens réitèrent leur attachement au Port de Cotonou

Des échanges très enrichissants qui quelquefois un peu houleux, mais toujours empreint de convivialité. Démonstration et preuves à l'appui, les acteurs portuaires du Benin (PAC - ATRAL - PIC etc...) ont réussi à convaincre leurs frères et partenaires nigériens de l’opportunité de la réorganisation en cours au Port de Cotonou. Malgré les tensions parfois vives, un point de convergence saute à l’œil: le positionnement préférentiel du Port de Cotonou et le bien-fondé des réformes qui s’y exécutent. Une chose est certaine, les chantiers engagés sont prometteurs et un retour en arrière n’est nullement envisageable a réaffirmé Cotonou.

Offensive commerciale au Niger, un agenda bien chargé au titre de la journée du lundi 21 octobre 2019.

Le Conseil nigérien des Utilisateurs des Transports Publics (CNUT), a été l’acte 1 des rencontres de cette journée. Il s’agissait pour le Directeur Général du PAC et sa suite: de mieux communiquer avec l’ensemble des acteurs de la chaîne afin de prendre la pleine mesure de leurs difficultés et partager avec eux, les projets et initiatives prévus pour solutionner lesdites difficultés. S’en est suivie un entretien avec le Président de la chambre du commerce du Niger. Au menu de cette rencontre: le rappel des efforts entrepris par le Président Patrice TALON pour l’effectivité et l’efficacité des réformes ainsi que les avancées déjà perceptibles. Désormais, grâce aux réformes, le client nigérien peut se sentir chez lui au Port de Cotonou. La troisième étape de ladite journée s’est quant à elle consacrée à une importante séance de travail avec le Groupe CNPC à son siège. Une séance au terme de laquelle les acteurs de la chaîne ont détaillé aux clients chinois les différentes procédures et facilités prévues pour assurer l’exécution à bonne date du projet. Pour rappel, le Groupe chinois CNPC est l’entreprise retenue pour exécuter le projet de construction du pipeline export Niger - Bénin.

Offensive commerciale au Niger, le Port de Cotonou échange avec ses partenaires.

Dialoguer avec ses partenaires stratégiques en vue de répondre à leurs préoccupations et consolider les liens existants entre eux, au regard de l’expertise de la nouvelle équipe dirigeante. C’est l’objectif principal que se sont fixés les responsables du Port Autonome de Cotonou en initiant cette offensive commerciale à l’endroit de leurs clients Nigériens. Prévue pour durer quelques jours, cette mission commerciale est menée par une importante délégation constituée des autorités du PAC, de la Direction des Ports, Des Douanes et Droits Indirects, de la SOBEMAP, de la SEGUB, de ATRAL, de BENIN CONTROL et de l'ACAM.  Pour rappel, le Niger est le 2ème utilisateur du Port de Cotonou après les nationaux. Nul doute donc que la mission en cours, permettra de rassurer les partenaires nigériens, de conquérir de nouveaux marchés en vue de conforter le statut de meilleur port de transit des économies sous régionales que détient le Port de Cotonou depuis plusieurs années.

FORMATION AU MICROSOFT OFFICE 365 A L’ATTENTION DE 150 AGENTS DU PORT AUTONOME DE COTONOU

Communiquer, échanger entre personnel et avec les usagers, organiser des vidéos et des visios conférences entre collaborateurs, faire le travail collaboratif en ligne mieux gérer ses dossiers sont les défis majeurs d’une administration qui se veut moderne. Tout ceci rentre dans une organisation qui permet de gagner du temps. Aussi, faudrait-il avoir le logiciel et le savoir manipuler dans tous ses composants. C’est en effet le but poursuivi par l’administration du PAC. L’Office 365 implémenté au PAC depuis un moment a déjà connu la formation de 200 utilisateurs dont tous les directeurs et chefs de services. A présent, la formation se poursuit avec le choix de 150 agents qui interviennent tous dans la chaine de travail. Le déficit de productivité et de la sécurité des données conjugués donc au passé. Ces formations débuteront le lundi prochain à la salle de formation de la DRH et de la DSI. Ainsi, pendant 15 jours, 150 agents du PAC rentreront dans le cercle des agents bien outillés pour une parfaite maitrise du travail collaborative et de la communication interne en entreprise. 

Des tables, des bancs et des kits scolaires pour des écoles de la commune GLAZOUÉ

Grâce à la contribution du Port Autonome de Cotonou, des dizaines de tables et bancs ainsi que des kits scolaires ont été offerts à des centaines d’élèves au CEG THIO 2, à l’École Primaire Publique ASSROMIHOUE et à l’École Primaire Publique TONIGNON HOCO dans la commune de GLAZOUÉ. Cet acte de générosité dont la cérémonie de remise officielle est effectuée ce vendredi 05 Octobre 2019 est l’initiative de l’ONG « LA CHARITE BIEN ORDONNÉE », financièrement soutenue par le PAC. En sponsorisant cette œuvre sociale d’envergure, le PAC témoigne ainsi sa solidarité aux populations les plus démunies dans les contrées les plus reculées de notre pays. Cette démarche marque l’attachement de l’entreprise poumon de l’économie nationale à la construction de l’homme à travers une éducation de qualité, gage d’un développement certain. Les populations sorties nombreuses et les autorités locales des diverses localités ont témoigné leur gratitude au Directeur Général du PAC sans lequel cette nouvelle formule d’intervention sociale n’aurait pu se concrétiser.

SCCOM/PAC

Le Directeur Général du PAC rencontre les syndicats des dockers.

Une minute de silence en mémoire du docker décédé... 
C’est par une minute de silence dédiée à la mémoire du docker décédé le lundi 30 Septembre dernier que le Directeur Général du PAC a ouvert la rencontre qu’il a tenu ce jeudi 03 octobre 2019, avec les dockers. Cette séance organisée à l’initiative des associations de syndicat des dockers, s’est déroulée en présence du Directeur Général de la Société Béninoises de Manutention Portuaire (SOBEMAP). La séance consacrée principalement aux questions sécuritaires, s’est également élargie aux difficultés observées dans le contrôle des badges aux accès, ainsi qu’à la requête d’implantation d’une cantine à l’intérieur du port, introduite par les dockers. Le Directeur Général du PAC a rassuré ses interlocuteurs par sa parfaite maîtrise des problèmes sécuritaires, rapporté les efforts fournis dans ce sens et les perspectives. Il a, en outre, convié les dockers à une nouvelle rencontre programmée pour le jeudi 07 Novembre 2019 à 15h 30 mn. Rencontre au cours de laquelle le PAC devra présenter son plan d’actions sécuritaires qui sera commenté et amendé afin de minimiser à l’avenir tout risque sur la plateforme. SCCOM/PAC